CONFÉRENCE de DORIS-LOUISE HAINEAULT


La Boîte de Pandore de la Surmère


VENDREDI 18 novembre 2016
12 H 30 à 14 H 00
Sommaire
L’exposé portera sur une modalité particulière de la relation mère-fille dans laquelle une «surmère», la mère qui a l'apparence d'être parfaite, enferme pour l'éternité une «surfille». On montrera comment cette union indestructible devient intergénérationnelle. Cette hypothèse sera vérifiée à l'aide d'un cas clinique.

Doris-Louise Haineault est membre de la Société Canadienne de Psychanalyse depuis 1979. A écrit de nombreux articles dans des revues de psychanalyse. Est aussi auteur des livres "L'Inconscient qu'on affiche" et de "Fusion mère-fille: s'en sortir ou y laisser sa peau". En préparation, une étude sur la création


UQAM, Pavillon Adrien Pinard
local SU 1560
100, rue Sherbrooke ouest, Métro Place-des-Arts
ENTRÉE LIBRE
Pour plus d’informations, contacter

Louise Grenier gepi.uqam@gmail.com

Adresse du site Web du GEPI : http://www.unites.uqam.ca/gepi/
dernière conference

La Boîte de Pandore de la Surmère
conférence de Doris-Louise Haineault
Vendredi le 18 novembre 2016 de 12h30 à 14h00 - inconnu

L’exposé portera sur une modalité particulière de la relation mère-fille dans laquelle une «surmère», la mère qui a l'apparence d'être parfaite, enferme pour l'éternité une «surfille». On montrera comment cette union indestructible devient intergénérationnelle. Cette hypothèse sera vérifiée à l'aide d'un cas clinique. UQAM, Pavillon Adrien Pinard, UQAM local SU...

lire la suite =>
nouveauté livre

Le couple. Réussir l'impossible
Le couple : réussir l’impossible
Entre idéal et réalité, Montréal, Québec Livres, 2014.
Auteure :
Marie Hazan, Ph. D., psychologue et psychanalyste
Qu’est-ce qui ne va pas dans le couple ? Désirable et impossible, il est recherché par tous même si une fois sur deux il ne tient pas. Loin du pathos et du désespoir,...

lire la suite =>
texte

Les Rébellions de 1837-1838 : un traumatisme collectif
de Marc Collin

Quand on évoque la notion de traumatisme collectif, le plus souvent on pense à des événements extrêmes, tant par la violence exercée que par le nombre des victimes: la Shoah, les génocides arménien et rwendais, la bataille de Verdun. En tant que spécialiste des Rébellions de 1837-1838, il m’est arrivé...

lire la suite =>