LE BÉBÉ CHEZ LE PSYCHANALYSTE Les voies tracées par D.W. Winnicott, F. Dolto et quelques autres
conférence de Irène Bleton
Mercredi le 15 octobre 2003 à 12h30

Cela surprend toujours et encore. - Le bébé chez le psychanalyste? - Un nourrisson ? - Qui ne parle guère ? Cela appelle immanquablement un sourire ; c'est peut-être une blague... Un bébé seul sur le divan, c'est l'image popularisée par les cartes postales que tout le monde a certainement entraperçues en librairie, œuvre de cette photographe montréalaise qui place des bébés dans des choux ou les déguise en chats ou en tigres.

Il est vrai que le nourrisson humain n'existe pas seul et que le psychisme de l'adulte tutélaire est étroitement imbriqué avec le sien. Il est aussi exact qu'il ne manie pas le langage parlé de façon facilement compréhensible avant ses trois ans. Il n’en est pas moins incontestable qu'il s'exprime dès sa naissance. Qu’il exprime des choses bien complexes à qui veut bien se donner la peine d'essayer de le comprendre.

Irène Bleton va présenter quelques exemples de cette écoute des bébés et situer les théories pionnières qui ont ouvert les voies aux diverses façons de travailler avec eux.


Irène Bleton

Psychanalyste et professeure en psychologie à l'UQAM