Le travail clinique à la maison de la mère et de l’enfant à Paris
conférence de Max Kohn
Vendredi le 29 mai 2009 - DS-1950

Cette conférence présentera le travail des réunions cliniques dans un Centre maternel à Paris et un entretien d’accueil d’une mère. La Maison de la Mère et de l’Enfant à Paris accueille des mères seules avec leur bébé pendant un an et demi. Les enfants ont une position analytique sans être des analystes. On peut utiliser la psychanalyse en institution sans faire pour autant de la psychanalyse comme en cabinet ni de l’analyse institutionnelle en leur donnant le pouvoir et la parole par divers dispositifs. Qui parle vraiment ? Souvent lorsque l’on parle de la mère c’est l’enfant qui parle et inversement, ou quelqu’un d’autre, le père par exemple ou un ancêtre. Il faut être très attentif à la polyphonie pour pouvoir identifier la voix qui parle comme dans l’expérience analytique d’ailleurs, sans se précipiter dans une identification.


Max Kohn

MAX Kohn est psychanalyste membre d'Espace analytique, maître de conférences à l’Université Paris Diderot – Paris 7, psychanalyste à la Maison de la mère et de l'enfant à Paris. Il a publié de nombreux livres et articles, notamment :

KOHN (M.), et NAVELET (C.) (2001), « L’intervention psychologique en Centre maternel » in L’information psychiatrique N°. 1. Réédité in KOHN (M.), Traces de psychanalyse, Limoges, Lambert-Lucas, 2007, 263-273 et reproduction partielle in CROZON NAVELET, Claude, La Clinique psychologique. De la formation à l’exercice d’un métier, Paris, Éd. Frison Roche, 2008, chap.8, p.137-141.


DS-1950
UQAM, Pavillon De Sève, 305 rue Christin, local DS-1950, 1er étage