Proust, psychanalyste - Une façon singulière de jouir !
conférence de Philippe Willemart
Vendredi le 10 octobre 2008 - DS-2901

L´analyse des textes portant sur la petite phrase de Vinteuil permet de saisir à quel point le narrateur proustien découvrait lui aussi, mais à sa manière, une jouissance singulière très proche sinon devançant les découvertes freudiennes et définissait un artiste allant au-delà de l´inspiration. Michel Peterson, directeur de la collection Voix psychanalytiques chez Liber et psychanalyste entrera en dialogue avec le conférencier.


Philippe Willemart

De formation psychanalytique et littéraire, il enseigne à l’Université de São Paulo où il dirige le Laboratoire du Manuscrit Littéraire et le Centre d´Etudes Proustiennes. Lecteur des manuscrits de Flaubert et de Proust à partir de la psychanalyse, il fait partie de l'équipe proustienne de l'Institut des Textes et Manuscrits Modernes du CNRS et collabore au projet Brépols (transcription et publication des 75 cahiers de brouillons de Proust). On trouve chez Paratexte: Dans la chambre noire de l'écriture (Hérodias de Flaubert) et à Paris chez L´Harmattan: Au-delà de la psychanalyse: les arts et la littérature, Proust, poète et psychanalyste, L´éducation sentimentale chez Proust, A la découverte des sensations dans « La Prisonnière » de Marcel Proust et Critique génétique : pratiques et théorie. Il a aussi écrit dans Littérature (éd.Larousse, Paris), Biffures (Nuit Blanche,Montréal) et Génésis (éd.Jean Michel Place, ITEM-CNRS-Paris).


DS-2901
UQAM, Pavillon De Sève, 305 rue Christin, local DS-2901, 2e étage