Du désir d'enfant
conférence de Marie-Claude Argant-Le Clair
Mercredi le 01 février 2006

Le désir d'enfant, souhait ultime qui commence dans l'enfance, évolue tout au long du processus de maturation et peut devenir un besoin d'accomplissement biologique essentiellement féminin. La femme connaît alors l'envie d'une production réelle de son corps sous forme d'enfant. Le désir d'enfant qui conduit au choix plus ou moins conscient de devenir mère et plus tard à la maternité semble répondre à une fonction biologique, mais il plonge ses racines dans le début des stades du développement de l'enfant. Désir d'enfant et désir sexuel ne sont pas superposables, ils ne font pas appel aux mêmes aspects identificatoires et relationnels face aux objets internes et sont souvent en contradiction au niveau inconscient de la vie psychique. Le désir d'enfant ne sous-tend pas nécessairement un désir de grossesse ou une recherche active de fécondation, mais quand ce souhait vient à maturité, il unifie corps et esprit dans l'amour pour que prenne chair le désir d'enfant et que voit le jour l'enfant du désir.


Marie-Claude Argant-Le Clair

Chercheuse indépendante. Marie-Claude Argant-Le Clair est psychologue et psychothérapeute en pratique privée, elle travaille auprès des adultes, enfants et adolescents. Elle a publié dans plusieurs revues: Prisme, Filigrane, Revue Belge de psychanalyse en plus de donner des conférences sur des questions reliées à la bisexualité, au désir d'enfant, à la parentalité, à la grossesse et à ses manifestations psychologiques dans des cultures différentes.