Le fantasme sado-masochiste : une généalogie politique
conférence de Julie Mazaleigue-Labaste
Vendredi le 10 mai 2013 à 12h15 - DS-1950

On explorera les articulations entre le fantasme et le politique, appréhendées dans le cadre d’une histoire des sentiments et de l’imaginaire liés à la sexualité. Le «sadomasochisme», traité non comme une structure anthropologique invariante mais comme une modalité singulière de l’expérience contemporaine du désir (XIXème-XXIème s.), et plus précisément l’imaginaire au cœur des érotiques sadomasochistes hétérosexuelles, constitue un laboratoire exemplaire pour aborder ces questions. À travers la mobilisation de textes littéraires, psychiatriques et psychanalytiques, de récits cliniques et d’autobiographies, il s’agira de retracer l’émergence de ce fantasme et son destin au XIXème et XXème siècles, en développant l’hypothèse suivante : l’imaginaire sadomasochiste hétérosexuel (XIXème – XXIème Siècle) et la scénographie qui lui appartient en propre se sont historiquement construits dans un double cadre politique, social et économique, celui de la contractualité libérale et de la domination masculine


Julie Mazaleigue-Labaste

Julie Mazaleigue-Labaste, Philosophe, est chercheure associée au Centre d’Histoire des Sociétés, des Sciences et des Conflits Université de Picardie Jules Verne, Amiens, France. Outre la philosophie, ses champs d’études et de recherches sont l’histoire et l’épistémologie des sciences psycho-médicales, la psychanalyse, et l’histoire de la sexualité.

Elle a notamment rédigé la préface «Le «maudit problème du masochisme» dans la nouvelle édition : Freud. S., Du masochisme (Les aberrations sexuelles, Un enfant est battu, Le problème économique du masochisme), Paris, Payot et Rivages, 2011, 7-45



DS-1950
UQAM, Pavillon De Sève, 305 rue Christin, local DS-1950, 1er étage